Le Conseil fédéral et le Parlement doivent ramener l’économie extérieure au centre de leurs travaux politiques, a exigé jeudi l’organisation economiesuisse. Elle appelle aussi à une opposition ferme contre les idées protectionnistes et isolationnistes.

Les intérêts économiques doivent être mieux pris en compte dans la politique extérieure, a plaidé Heinz Karrer, président d’economiesuisse, à Berne, lors de la conférence de presse annuelle de l’organisation faîtière. Il a rappelé que le pays gagne deux francs sur cinq à l’étranger. “L’objectif principal doit être de préserver et d’accroître la prospérité en Suisse”, a-t-il dit.

Cela signifie que les entreprises helvétiques doivent pouvoir importer et exporter sans discrimination. Et sur les marchés étrangers, elles doivent pouvoir compter sur la sécurité juridique et une solide protection de l’innovation.

Lire la suite: [swissinfo]

Événements

Juin, 2018

Aucun événement

OCP

GeoCycle