Le pays est en tête de tous les classements mondiaux de l’innovation. En revanche, en termes de numérisation, les PME suisses prennent du retard par rapport à l’international.

Depuis 2000, la Suisse est en tête du classement des pays les plus innovants du monde établi par l’institut allemand de recherches en sciences appliquées Fraunhofer et dont le dernier volet a été publié le 24 juillet. Si le pays domine depuis plusieurs années l’innovation mondiale, il peut encore réaliser des progrès significatifs en matière de numérisation.

Retard relatif

La Suisse a obtenu d’excellents scores dans la plupart des sous-critères constituant l’indice d’innovation du Fraunhofer: l’économie (par exemple: dépenses en recherche et développement par rapport au produit intérieur brut), l’éducation (classement PISA), la science (qualité de la recherche), la société (nombre d’ordinateurs par habitant) ou encore le rôle étatique (demande publique pour les technologies avancées). Selon l’étude, c’est le «seul pays à atteindre un niveau d’innovation haut dans tous les aspects pris en compte».

Lire la suite: [letemps]

Événements