87%

C’est le taux de réalisation de la première phase Tanger-Kénitra de la Ligne Grande Vitesse (LGV) Maroc.

Prévue pour 2018, la LGV Tanger-Kénitra s’étend sur 200 kilomètres et permettra de raccourcir le temps de trajet entre Tanger et Kénitra à 47 minutes, au lieu de 3 heures et 15 minutes aujourd’hui. Cette ligne sera reliée, à partir de Kénitra, au réseau ferroviaire classique, jusqu’à Casablanca. Ce qui ramènera en 2018, la durée de ce trajet à 2 heures 10 minutes contre actuellement 4 heures et 45 minutes. « Nous visons 6 millions de passagers par an au bout de trois ans d’exploitation commerciale, au lieu de 3 millions actuellement, ce qui devrait nous permettre de dégager une marge opérationnelle qui dépassera de loin celle des trains conventionnels », explique, dans les colonnes du quotidien Le Monde, Mohamed Rabie Khlie, Directeur de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF).

Événements