L’éditorial du Président de la CCSM

Mehdi Benzaari

 Cher(e)s membres,

Accompagner l’émergence économique

Nous l’avons attendu longtemps pendant des mois. Le Gouvernement marocain s’est finalement formé au début du mois d’avril et a présenté dans la foulée, son programme pour les cinq prochaines années. À l’horizon 2021, le Maroc s’inscrit dans une dynamique ambitieuse qui entend rétablir les disparités socio-économiques et faire valoir les principes de l’État de Droit à travers cinq axes majeurs :

 

  • Le soutien du choix démocratique ;
  • La réforme de l’administration et la consécration de la bonne gouvernance ;
  • Le développement du modèle économique et la promotion de l’emploi ;
  • Le développement humain, la cohésion sociale et spatiale ;
  • Le rayonnement international du Maroc.

Une politique qui fait écho à la récente publication du mémorandum économique de la Banque Mondiale sur les perspectives économiques du Maroc à l’horizon 2040.

La Banque Mondiale évoque en effet les voies de l’émergence du Maroc qui pourra compter sur son important potentiel immatériel. Selon elle, « le Maroc fait figure d’exception dans un monde arabe en effervescence. Il dispose d’atouts considérables pour renforcer sa singularité et devenir, à l’horizon de la prochaine génération, le premier pays d’Afrique du Nord non producteur de pétrole à rejoindre le club des pays émergents ». Autant d’indicateurs macroéconomiques que nous, opérateurs marocains et suisses, sommes appelés à considérer pour, ensemble, accompagner cette mouvance vers l’émergence économique.

La Chambre de Commerce Suisse au Maroc entend apporter sa pierre à l’édifice en soutenant cette dynamique. Rappelons-le, la concrétisation des ambitions gouvernementales n’est pas du seul ressort des dirigeants. Il est aussi de notre devoir, nous acteurs économiques, de prendre part activement à ce chantier pour renforcer notre compétitivité sur le marché international. La balle est dans notre camp !

Mehdi Benzaari
Président de la CCSM

Événements