SGS when you need to be shure

Swisseco n° 7

Panalpina Maroc, les défis d’un leader du Supply Chain

Présent au Maroc depuis 2015, Panalpina, est un acteur principal mondial de solutions de chaîne d’approvisionnement, la société joue un rôle primordial dans la logistique et le transport international. Portée par la vision claire de son Directeur Général et l’engagement de ses collaborateurs, cette entreprise suisse s’est rapidement imposée comme un des leaders du secteur au Maroc. Focus sur cette multinationale aux projets ambitieux !

Exerçant ses activités de logistique et transports internationaux au Maroc depuis bientôt trois ans à peine, Panalpina Maroc joue aujourd’hui dans la cour des grands grâce à son savoir-faire, et ce, malgré sa taille modeste. Son implantation dans le Royaume, sous la houlette de son Directeur Général M. Maxime Van Geenberghe, lui a permis de mieux répondre à la demande de ses clients locaux, de garantir des services plus efficaces et d’assurer le suivi de toute sa chaîne de production. Conscient que le Maroc a un grand potentiel et qu’il est en voie de devenir la porte d’entrée vers d’autres pays d’Afrique, Panalpina a étudié et choisi des points stratégiques dans le pays avec des bureaux à Casablanca, l’Aéroport Med V, Agadir et très prochainement, à Tanger.

Pour la petite histoire ….

Créée en 1935, l’entreprise mère œuvrait au départ avec succès dans le secteur de l’expédition. Cinq ans plus tard, de nouvelles entreprises en Europe et aux États-Unis ont repris leurs activités, marquant la création d’un réseau transatlantique de succursales. En 1954, la société suisse devient indépendante sous le nom « Alpina », avant d’être rebaptisée “Panalpina” en 1960. « Ce nouvel emblème frappant symbolisait l’identité globale du Groupe. À l’époque, le nom signifiait la « conquête » des Alpes par les services de transport, reliant l’Europe du Nord et du Sud. Aujourd’hui, il représente les opérations mondiales du Groupe Panalpina sur six continents », explique le Directeur Général. C’est ainsi que, depuis le 22 septembre 2005, Panalpina a été cotée à la Six Swiss Exchange. Son ambition, toujours grandissante, l’a poussé en octobre 2014, à ouvrir officiellement un bureau à Casablanca et un deuxième à Agadir en janvier 2018.

Un savoir-faire incontesté…

Avec quelque 500 bureaux dans plus de 70 pays, le groupe Panalpina exploite aujourd’hui un réseau mondial. Elle travaille avec des entreprises partenaires dans plus de 90 pays et emploie environ 14 500 personnes à travers le monde, qui fournissent un service complet répondant aux normes de qualité les plus strictes. Panalpina s’appuie sur un savoir-faire sectoriel approfondi et des systèmes informatiques personnalisés pour gérer les besoins de ses clients, aussi exigeants soient-ils. En effet, elle combine ses produits de base de fret aérien, de fret maritime et de logistique pour fournir des solutions de bout en bout intégrées à l’échelle mondiale pour onze industries. C’est cette somme de compétences qui ont fait sa force lors de son implantation au Maroc. « Dès sa première année, elle a relevé le challenge en dépassant les résultats escomptés dans un marché très concurrentiel », se félicite M. Maxime Van Geenberghe. Cette croissance a orienté l’entreprise vers un développement commercial, notamment autour de nouveaux produits tels que le périssable, et l’ouverture de nouvelles lignes vers l’Afrique de l’Ouest, en Asie et en Europe.

2018, l’année du développement pour Panalpina Maroc

La mise en place d’une nouvelle stratégie pour le développement du périssable contribuera à assurer le développement du Groupe au niveau du Maroc. Panalpina Maroc verra aussi en 2018 le lancement de deux lignes de groupage Maritime : LCL (Less than Container Load), une en sortie de Singapour qui sera la plateforme de Consolidation en Asie et l’autre sur Hambourg qui sera le Hub Européen. En ce qui concerne le bureau à l’aéroport Mohamed V, c’est un projet qui arrive également à point nommé, dans la mesure où Panalpina s’est lancée dans le développement du périssable c’est-à-dire tout ce qui demande un transport sous température contrôlée (Fruites et Légumes, Produits de la Mer, mais aussi le Pharma) ”. Ce bureau à l’aéroport marquera notre présence. C’est un investissement indispensable pour augmenter la visibilité de notre Groupe dans la zone aéroportuaire. Il nous permettra d’être au cœur des opérations et d’assister au bon déroulement de toutes les procédures exports”, souligne M. Van Geenberghe. Et c’est dans cette même perspective qu’a été ouvert le bureau d’Agadir.

Le numéro 1 du périssable au Maroc…

Être le leader du transport du périssable, c’est bien l’objectif escompté par la société suisse au Maroc que ce soit dans le secteur aérien ou maritime. Ouvert depuis début janvier 2018, le bureau d’Agadir de Panalpina Maroc est une représentation commerciale importante. Connue pour ses tomates, melons et pastèques, mais aussi pour son industrie de la pêche, la région permettra à Panalpina de s’imposer dans cette industrie et de développer son business dans le sud. Le Directeur Général de Panalpina y croit fortement : « C’est grâce à cette conviction, que nous (Panalpina Maroc, ndlr) sommes parvenus avec nos 17 collaborateurs à réaliser un chiffre d’affaires de 60 millions de DH en seulement trois ans d’existence », explique-t-il. Et ce n’est que le début. Une belle croissance a été aussi enregistrée pendant les quatre premiers mois de l’année courante. Cependant, pour M. Van Geeberghe, rien n’est jamais acquis et il faut constamment se battre, preuve de sa détermination et de l’engagement fort de toute son équipe.

Trois questions à :

M. Maxime Van Geenberghe,
Directeur Général de Panalpina Maroc

Comment se porte Panalpina Maroc ?

Panalpina Maroc se porte bien. Nous réalisons une belle croissance. Nous avons une équipe jeune, dynamique et motivée. Des collaborateurs qui ont été recrutés, depuis les débuts de Panalpina Maroc, et qui sont encore là aujourd’hui. Nous avons une ambiance que nous parvenons depuis lors à préserver, et nous sommes bien heureux de constater que le développement est au rendez-vous. Nous travaillons tous en synergie afin d’atteindre les résultats escomptés pour notre Road Map 2020 et les années à venir.

Que pensez-vous des relations économiques entre la Suisse et le Maroc ?

Je pense que les relations sont excellentes grâce au travail de la CCSM et de notre cher Ambassadeur Massimo Baggi. Il y a un nombre important d’entreprises suisses au Maroc. Les relations diplomatiques sont aussi stables que fructueuses.

Un mot sur la Chambre de Commerce Suisse

Dynamisme, professionnalisme, ambition… Tels sont les mots qui qualifient le mieux la Chambre de Commerce Suisse au Maroc. C’est une petite chambre au vu de sa taille, certes, mais elle est très active et elle arrive à fédérer non seulement des entreprises suisses mais aussi marocaines. On le remarque d’ailleurs lors des événements qu’elle organise, elle attire beaucoup de monde. C’est le constat que nous avons eu lors de notre dernière réunion du comité. Les résultats étaient au rendez-vous. De nouveaux membres qui arrivent, une bonne ambiance, de belles perspectives pour le développement économique des entreprises suisses et marocaines… On ne pouvait pas demander mieux !

Événements

Août, 2018

Aucun événement

OCP

GeoCycle