Marcel Cobuz, Directeur Général LafargeHolcim Maroc

Marcel Cobuz
Directeur Général
LafargeHolcim Maroc

« Courir sur la corniche de Casablanca, faire toujours plus de kilomètres, toujours plus vite est un réel plaisir ! »

Pour ce premier numéro de la newsletter électronique de SWISSECO, nous ouvrons le bal avec Marcel Cobuz, Directeur Général de LafargeHolcim Maroc. Cet explorateur dans une autre vie partage avec nous, son parcours, ses passions, sa vision du monde. Rencontre.

« Si je n’occupais pas mon poste actuel, je serais probablement explorateur. Nous avons à découvrir tellement de choses qui peuvent impacter positivement les personnes qui nous entourent et construire un avenir meilleur. »

Un parcours à la quête du défi…

Marcel Cobuz est de ces personnes qui nourrissent une certaine curiosité de la vie et de ce qu’elle nous apporte. Après des études en économie et droit des affaires à Bucarest, suivies d’une formation en gestion à l’Institut Européen d’Administration des Affaires, à Paris et Singapour, puis à l’International Institute for Management Development à Lausanne, il démarre sa carrière dans la banque d’investissement. Une expérience qui lui permet de mettre en place la première Bourse de Bucarest avant de rejoindre le secteur des matériaux de construction où il évolue depuis 17 ans. « J’ai eu la chance de travailler en Europe, en Asie et dans la région Afrique et Moyen-Orient dans des fonctions managériales diversifiées telles que la direction pays, finance ou marketing. Dans toutes mes fonctions, j’ai toujours cherché à ce que l’innovation soit au cœur de ce que j’entreprends. » Être en recherche constante de nouveaux challenges…Marcel Cobuz l’applique aussi hors travail, dans la pratique régulière de la course à pied le long du littoral casablancais. « Courir sur la corniche de Casablanca, faire toujours plus de kilomètres, toujours plus vite est un réel plaisir ! »

L’expérience marocaine

Depuis plus d’un an et demi, il est à la tête de LafargeHolcim Maroc, acteur de référence et leader national du secteur des matériaux de construction. « Le Maroc est un pays en pleine expansion avec une urbanisation rapide, un développement des infrastructures de transport et des partenariats stratégiques avec les autres pays africains. Notre entreprise a un rôle important à jouer dans ce contexte. Avec des équipes engagées, dynamiques et compétentes, LafargeHolcim Maroc participe à la construction du Maroc de demain et veut se positionner en tant que pôle d’expertise industrielle pour le reste de l’Afrique », explique-t-il. Et d’ajouter : « C’est pour moi un réel plaisir de pouvoir accompagner mes équipes à réaliser de belles et nobles choses, en lançant des produits innovants répondant aux enjeux sociétaux tels que l’efficacité énergétique, en se développant dans l’offre retail ou encore en créant des modèles durables de traitement des déchets dans une logique de préservation de notre environnement et des ressources naturelles. »

Une rencontre ? Bertrand Piccard.

« Lors de la COP22 à Marrakech, j’ai eu l’occasion de passer un moment avec Bertrand Piccard, brillant entrepreneur et aventurier, connu entre autres pour avoir co-développé et co-piloté l’avion solaire Solar Impulse pour un tour du monde. Il est tellement passionné dans sa recherche incessante de nouvelles technologies et d’innovation, qu’il ne peut que nous inspirer à fonctionner différemment, à créer de la valeur pour tous et pour notre planète et à construire des partenariats durables. (…) Cet échange m’a conforté dans ma volonté de donner plus d’impulsion à l’innovation dans les matériaux de construction, les énergies éoliennes et le traitement des déchets… »

« J’ai une famille multinationale… »

En dehors de la sphère professionnelle, Marcel Cobuz est un homme passionné et engagé. « J’aime voyager avec ma famille, découvrir de nouveaux endroits qui me permettent de faire de belles rencontres humaines et artistiques. J’ai une famille multinationale puisque ma femme et mes quatre enfants sont tous nés dans quatre pays différents. » Marcel Cobuz est aussi actif dans le milieu associatif notamment dans l’éducation. « Je suis membre du conseil d’école de mes enfants à Casablanca et avec quelques collègues patrons d’entreprises au Maroc, nous travaillons sur des projets de construction de nouvelles écoles pour les enfants des quartiers défavorisés de Casablanca. »

Enfin, lorsque l’on demande à Marcel Cobuz, les trois mots qui pourraient résumer son rôle, il nous répond sans hésitation, l’Humain, la Valeur et la Planète. « Je pense qu’en tant que dirigeant d’entreprise, j’ai le devoir de me préoccuper de l’’humain et de créer de la valeur partagée, qu’il s’agisse des collaborateurs, des clients ou des parties prenantes, et de chercher à préserver la planète en réduisant l’impact carbone de mon entreprise. »

Portrait chinois : si vous étiez …

Une couleur… ? Le bleu horizon.
Un pays… ? Une bonne partie de mes racines vient de la région de Transylvanie en Roumanie, pleine d’histoire et regorgeant de possibilités d’exploration.
Un animal…? Le cheval de course.
Un plat…? Le tagine de poisson, tellement plein de saveurs.
Un film…? Apollo 13 de Ron Howard.
Une chanson…? The Windmills of Your Mind de Noel Harrison.

Événements