Swisseco n° 5, Décembre 2017 – Janvier 2018

Marcel Cobuz, Directeur Général LafargeHolcim Maroc

Dr Bart Vanhauwere
Directeur Général
Roche Maroc

« Je suis heureux d’aider des personnes malades à avoir une qualité de vie meilleure »

Directeur Général de Roche Maroc et Responsable du Centre de gestion de l’Afrique du Nord basé à Casablanca, Docteur Bart Vanhauwere est réputé pour sa prudence, son pragmatisme et ses compétences dans le domaine de la santé. D’une élégance jamais prise en défaut, il frappe ses interlocuteurs par son inlassable courtoisie et son sens de l’écoute et de la communication.

Bart Vanhauwere s’est toujours donné corps et âme au service de la santé. Médecin de formation, il a aussi publié plusieurs études cliniques dans diverses revues scientifiques de référence. Avant de rejoindre le Maroc, il a dirigé la filiale de Roche aux Pays-Bas durant cinq années tout en étant membre du directoire de l’Association néerlandaise de l’industrie pharmaceutique. Ce haut cadre international, qui a fait toute sa carrière au sein des structures du Groupe suisse, a eu un parcours unique avant de parvenir aux fonctions qu’il assume aujourd’hui.

Vingt belles années au service de Roche

Après ses études, Bart Vanhauwere a débuté sa carrière dans la recherche clinique et exercé la médecine pendant cinq ans. Il a ensuite intégré le Groupe Roche où il a occupé plusieurs fonctions aussi bien dans la recherche et le développement que dans la sécurité et la qualité des produits pharmaceutiques. « J’ai exercé pendant 15 ans à Roche Bâle, qui est la maison-mère du Groupe. Ensuite, j’ai été affecté aux Pays-bas comme Directeur Général pendant cinq ans, et me voilà aujourd’hui au Maroc depuis un an et demi. C’est une belle et très longue aventure avec Roche, et je n’ai pas envie qu’elle s’arrête ! Je suis heureux d’aider des personnes malades à avoir une qualité de vie meilleure », explique-t-il.

Quand le travail porte ses fruits…

Grâce à son brillant travail, il a rapidement gravi les échelons au sein du Groupe pour devenir Responsable mondial d’une spécialité thérapeutique de Roche, le cancer du sein. « J’ai eu à piloter plusieurs projets, mais j’avoue que celui du Herceptin, que j’ai porté pendant dix ans, m’a profondément marqué ». Évoquant ce souvenir professionnel, le Docteur se souvient, avec fierté et nostalgie, de l’accueil reçu lors de la présentation de ce traitement du cancer du sein. « Je n’oublierai jamais cet instant. En 2005, nous avions présenté à Orlando les données de Herceptin au plus grand congrès d’ASCO (American Society of Clinical Oncology) dans une ambiance chaleureuse. Les données ont été applaudies par toute la salle. On avait l’impression d’assister à un concert de rock tellement les invités étaient heureux de cet exploit. Pendant une minute, nous avons eu droit à une standing ovation. J’avoue que ce moment fait partie de ceux qui m’auront le plus marqué dans ma carrière professionnelle, et nous y sommes parvenus grâce à l’expertise et à la bonne volonté de toute une équipe. »

Koffi Annan, la rencontre marquante

« C’était à Bâle en 2000. À l’époque, il était Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies. » C’est avec beaucoup d’estime et de respect que Dr Bart parle de Koffi Annan. Il reconnaît avoir apprécié sa personnalité, son engagement et son humilité. Cependant, ce qui aura le plus marqué le docteur chez ce fin diplomate, « ce ne sont pas ses discours d’unicité, de paix et de dialogue », explique-t-il, « mais plutôt toutes les actions sociales qu’il entreprenait, suivait et encourageait ».

L’équilibre entre le personnel et le professionnel, son challenge quotidien

« Ma famille est mon principal centre d’intérêt », nous confie le Docteur et père de famille, Bart. Pour lui, il est très important de veiller à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, si l’on veut être performant au travail. Qu’il conviendrait de savoir se déconnecter de temps en temps du monde professionnel pour donner un peu de soi à ceux pour qui nous comptons à titre personnel. Après sa famille et son travail, son passe-temps favori est le sport. « Je m’organise toujours pour trouver le temps de faire du sport. Qui dit santé dit exercices physiques ! » En effet, le Docteur a toujours pris du plaisir à faire du sport. D’ailleurs, son rêve de jeune garçon était de devenir footballeur professionnel. « J’ai participé à nombre de compétitions parallèlement à mes études quand j’étais à l’université. Et je me voyais toujours comme un futur Zinedine Zidane », se remémore-t-il le sourire entre les lèvres. Un rêve qui n’aura certes pas été réalisé, mais le Docteur Bart a certainement su prendre autrement et positivement sa vie en sauvant des vies.

Portrait chinois : si vous étiez …

Une couleur, laquelle seriez-vous ? Le Rouge.
Un pays, lequel seriez-vous ? La Belgique.
Une personnalité… ? Zinedine Zidane.
Un animal…? Le cheval.
Un plat…? Les moules-frites.
Un film…? La Vie est belle de Roberto Benigni.
Un livre… ? A short history of nearly everything, littéralement Une histoire de tout, ou presque, de Bill Bryson.
Une chanson…? What a wonderful world de Louis Armstrong.

Événements

Juin, 2018

Aucun événement

OCP

GeoCycle